Microsoft atteint une valorisation record de 3 000 milliards de dollars simultanément aux licenciements de Xbox

Microsoft a annoncé 1 900 emplois avait déjà été supprimé au sein de la division Xbox, le PDG de Gaming, Phil Spencer, expliquant que l’objectif à l’avenir est que la direction « s’aligne sur une stratégie et un plan d’exécution avec une structure de coûts durable » pour soutenir l’ensemble de son activité en croissance.

Bien que ce soit une nouvelle malheureuse, tout cela a été synchronisé avec des nouvelles historiques pour le géant de la technologie et du jeu. Le jour même de ces annonces, l’entreprise dirigée par le président-directeur général et employé de longue date Satya Nadella, a en effet atteint un 3 000 milliards de dollars capitalisation boursière pour la première fois de son histoire.

Cela en fait la deuxième entreprise après le fabricant d’iPhone Apple à atteindre cette valorisation. Apple a atteint ce même record il y a deux ans. La dernière poussée du côté de Microsoft a été tirée par l’investissement dans l’IA et son nouvel outil Windows Copilot, qui dispose désormais d’un modèle de tarification attaché au service 365 de l’entreprise.

Depuis que Satya Nadella a pris la relève, des acquisitions telles que Minecraft IP, LinkedIn et GitHub, ainsi que de récentes acquisitions et investissements dans l’IA ont contribué à la croissance fulgurante de l’entreprise.

Quant à sa branche Xbox, selon Phil Spencer, le plan pour l’avenir est de continuer à investir dans des domaines qui « développeront l’activité » et de soutenir la stratégie visant à proposer plus de jeux à plus de joueurs dans le monde.